Accueil / Opportunités / Plateformes chimiques

Les plateformes chimiques du Grand Est

Avec 3500 entreprises, 170 000 emplois, et 2 Mds d’investissements annuels en R&D, la France est le second pôle européen de chimie et dispose d’infrastructures privilégiées facilitant l’accueil de nouvelles entreprises.

Le Grand Est référence 3 plateformes chimiques permettant l’implantation dans un écosystème industriel et académique. Elles proposent terrains, bâtiments, laboratoires, ainsi que services partagés (matières premières, utilités, services généraux, sécurité, logistique, co-innovation,… ) permettant un démarrage aisé et sécurisé pour de nouveaux entrants.

  • « Chemesis » Saint-Avold (http://www.plateforme-chemesis.com/fr/)
    acteurs de la chimie de spécialité (TOTAL, ARKEMA) et entreprises innovantes réunis sur un site de 600 ha. La plateforme comprend un site classé Seveso seuil haut. Avec son Technoparc consacré à l’innovation, Chemesis se présente comme un espace de performance unique au monde, ultra-compétitif et accueillant.
  • « WEurope » Chalampé (https://alsachimie.com/weurope )
    Depuis 2015, le site d’Alsachimie est devenu une plateforme industrielle disposant de près de 50 ha de surface d’accueil de nouveaux acteurs en chimie de spécialité sur un axe franco-allemand. 4 entreprises (Alsachimie, Air Products, Butachimie, Linde) y emploient plus de 1000 salariés et constituent le premier site européen dédié à la chimie du Nylon (Polyamide 6.6).
  • Bioraffinerie Bazancourt-Pomacle
    regroupe sur une surface de 260 ha des acteurs de la bioraffinerie ainsi que la plate-forme d’innovation « Bioraffinerie Recherches et Innovations » comprenant notamment des équipes de recherche privées (ARD – https://www.a-r-d.fr/fr ) et publiques.
    Le Grand Est est un leader dans le domaine de la bioraffinerie, des agrocarburants, des molécules d’intérêt et des matériaux biosourcés. 4 millions de tonnes de biomasse y sont transformés chaque année.