Accueil / Investir en Grand Est / Economie dynamique

Une économie dynamique et innovante

Berceau de l’industrie française, le Grand Est reste à ce jour un acteur industriel majeur, avec des universités et des laboratoires de recherche qui alimentent la croissance de demain, tant dans les domaines traditionnels que technologiques.

Un savoir-faire industriel historique

Géographiquement et historiquement lié au cœur de la révolution industrielle du XVIIIe siècle, le Grand Est en a été l’un des premiers acteurs. Avec la production textile à grande échelle, le développement de l’industrie chimique et du génie mécanique. Alstom, Alcatel, Schlumberger, y sont nés pour devenir des acteurs mondiaux.

Le capitalisme local, l’excellence académique, et plus récemment les investissements étrangers, ont contribué au développement de nouvelles activités dans l’électronique, les sciences du vivant, les technologies de l’information et les énergies renouvelables pour n’en citer que quelques-uns. Aujourd’hui, le Grand Est est la deuxième région de France pour les investissements étrangers, et continue d’attirer avec une centaine de projets et 800 millions d’euros d’investissements directs au titre de 2020.

Le Grand Est est la première région d’accueil des projets de production industrielle.

Des secteurs industriels performants

L’excellence des 5 universités de la région dans les domaines de la chimie et de la biologie, de la pharmacie, des biotechnologies et des sciences de la vie a donné naissance à l’un des principaux pôles d’innovation européens, Biovalley France (Biotech & Life sciences and Medical Technologies).

Ancré dans une tradition automobile centenaire et un réseau industriel de PME spécialisées, le Pôle Véhicule du Futur est dédié aux nouvelles technologies de la mobilité.

Le cluster Fibre-Energivie regroupe plus de 400 entreprises et laboratoires qui développent des matériaux et des technologies de construction à haute performance énergétique.

Le génie mécanique regroupe des centaines de petites et grandes entreprises développant des produits et composants pour le transport, les équipements industriels ou agricoles, les chemins de fer, le bâtiment …

D’autres pôles de croissance et d’innovation incluent Hydreos (technologies et management des de l’eau et des industries liées), Materalia (matériaux structurants et procédés de mise en œuvre) IAR (agro-ressources et leur transformation industrielle), …

Politiques publiques et infrastructures dédiées

Composante majeure de l’ADN de la région, l’industrie est au centre des initiatives des collectivités régionales : pépinières d’entreprises, zones industrielles, aides financières, programmes d’éducation et de formation, infrastructures de transport sont en permanence développés ou adaptés aux besoins de l’économie. Cette stratégie régionale de développement économique se focalise sur les secteurs prioritaires (santé, mobilité, alimentation, énergies renouvelables, technologies de l’environnement, …) ainsi que sur l’économie sociale et solidaire.